Commune de
Yermenonville
> Guide du compostage
Agir au quotidien, c’est agir pour l’environnement, 
le compostage individuel
Une bonne gestion des déchets ménagers prend en compte le compostage individuel car il permet de réduire considérablement les tonnages collectés. Chacun d’entre nous produit environ 100 kg de déchets fermentescibles (déchets de cuisine, restes de repas, épluchures…) que nous pouvons valoriser aisément en les compostant avec les déchets de jardin. 
 
Le principe est simple : les matières biodégradables se décomposent en compost sous l’action simultanée de l’air, de l’eau et du temps. 

Ce qui est bon pour mon composteur :

Dans mes déchets de cuisine : 

• épluchures de légumes ou de fruits 
• restes de fruits et légumes 
• fruits et légumes abîmés 
• marcs de café avec filtres 
• sachets de thé ou d’infusion 
• coquilles d’oeufs broyées 
• éventuellement restes de repas (avec modération) 
• coques de noix, noisettes

Dans mes déchets de jardin 

• tontes de gazon préalablement séchées * 
• résidus de récolte du potager (sans 
terre) 
• fleurs fanées, feuilles mortes* 
• tailles de haies et branchages coupés en morceaux inférieurs à 3 cm de diamètre et à 10 cm de long 
• mauvaises herbes non montées en graines (et sans terre) 
• paille et foin sec

* en petite quantité

Dans mes déchets ménagers non alimentaires : 

• bouquets de fleurs fanées 
• sciure et copeaux de bois non traité, non verni, non peint 
• cendres de bois totalement refroidies* 
• serviettes en papier, mouchoirs en papier et essuie-tout blanc, non imprimé 
• litières végétales (paille des petits animaux de compagnie herbivores ou granivores)
Ce qui n’est pas bon pour mon composteur : 

Dans mes déchets de cuisine : 

• pelures d’agrumes en grande quantité (trop acides) 
• restes de repas d’origine animale 
• produits laitiers 
• huiles et corps gras de toutes sortes 
• noyaux, trognons de choux 
• coquillages 

 Dans mes déchets de jardin 

• feuilles de lauriers, de lierre et branches de thuyas (sauf si broyées et en petite quantité) 
• feuilles de platanes et de résineux 
• mauvaises herbes montées en graines 
• déchets de jardin traités chimiquement 
• déchets végétaux trop grossiers supérieurs à 3 cm de diamètre et à 10 cm de long 
• terre, graviers, sable et cailloux

Dans mes déchets ménagers non alimentaires : 

• litières et excréments de chats ou de chiens 
• cartons imprimés, tissus 
• cheveux, poussières d’aspirateur, balayures 
• produits chimiques 
• gravats, plâtre 
• cigarettes 
• charbon de barbecue 
• déchets médicaux (pansements, cotons souillés, etc.)